Bouton twitter Bouton facebook Bouton google +

Incendie

Illustration

 

Certains Pennois se sont étonnés du début des opérations de coupes d'arbres au Parc des Barnouins. Une coupe qui fait évidemment suite au terrible incendie d'août dernier. Ces questions sont légitimes, voici nos réponses.

Pourquoi couper les arbres touchés par l'incendie ?
C'est tout simplement une question de sécurité pour les familles. Le Parc Victor Mellan aux Barnouins est un parc municipal ouvert au public et il convient de prévenir tout accident lié à la chute éventuelle d'un arbre.

Pourquoi couper des arbres apparemment en bonne santé ?
Justement parce qu'il ne faut pas se fier aux apparences ! Certains arbres peuvent paraître en bon état mais leur système racinaire peut avoir été brûlé sans que ce ne soit visible et à terme ils peuvent chuter.
Il suffit qu'une partie du houppier (ensemble des parties aériennes d'un arbre - branches, rameaux et feuillage -) ait été touché pour que l'arbre soit très vulnérable donc potentiellement dangereux pour le public.

De plus, ces arbres en bonne santé - uniquement apparente - subissent rapidement des attaques de scolytes. Il s'agit d'insectes qui ensuite parasitent tous les arbres d'une forêt. En se nourrissant du bois situé juste sous l'écorce, ils peuvent causer des dommages importants.

Pourquoi maintenant ?
Une fois de plus, la Ville a pensé à ses administrés. En entamant cette opération dès à présent, cela devrait permettre au traditionnel Cross des Scoubidous tant apprécié des Pennois de se dérouler, comme chaque année, au Parc des Barnouins et en toute sécurité pour les enfants y participant.

A noter !

Le prochain numéro du magazine "Le Pennois", à paraître début mars, proposera un dossier complet sur ce sujet intitulé : "Incendie été 2016, 7 mois après..."

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.