Bouton twitter Bouton facebook Bouton google +

Résidences culturelles

Illustration

Combien de spectacles sont morts-nés, faute de salles de répétition adaptées pour pouvoir créer ? Heureusement, Les Pennes-Mirabeau font partie de ces communes qui offrent un toit aux compagnies professionnelles en les accueillant dans ses différentes salles de spectacles afin qu'elles puissent travailler dans les meilleures conditions. Car comme le dit, Émilie Guillot, directrice de la Culture, «sans lieux pour résider, répéter, il ne peut y avoir de créations. Car mettre en scène un spectacle n'est pas qu'un apprentissage de texte. Il faut un espace pour une mise en jeu. La lumière est également à travailler. Rien ne vient par magie, tout doit être travaillé». Il s'agit ainsi d'une véritable volonté de la commune qui tient à participer au foisonnement des créations de qualité dans différents genres, en favorisant les compagnies locales puisque la Ville accueille les artistes de talent du département. Et il y en a !

Comment devenir résident ?

Les compagnies souhaitant bénéficier d'une résidence culturelle aux Pennes - et elles sont nombreuses – doivent contacter le Service Culture pour une rencontre avec sa responsable. «Les artistes présentent leur projet. Et si l'idée de leur création semble intéressante, si leur futur spectacle peut entrer dans notre programmation future, nous envisageons une résidence», explique Émilie Guillot.

D'un point de vue administratif, une fois la décision prise, la mise à disposition des salles est ensuite délibérée en conseil municipal puis une convention de résidence artistique est signée entre la compagnie et la Ville. Plus qu'une convention, il s'agit d'un contrat de confiance et même d'un accord  gagnant-gagnant. Pour les artistes c'est une évidence, mais aussi pour la commune et ses habitants. En effet, en échange de la résidence, la compagnie propose une séance ou des séances à un tarif préférentiel, ce qui participe au maintien de tarifs d'entrée aux spectacles très accessibles.

Ils ont dit...

«Avoir un lieu à disposition équipé pour créer un spectacle est juste parfait. Franchement, une résidence aux Pennes, c'est juste une expérience qu'on a envie de renouveler...», Cécile Petit (Compagnie Mascarille).

«J'ai sincèrement apprécié la confiance que nous a accordé la commune des Pennes. De plus, nous étions très à l'aise avec le personnel municipal. L'ambiance était très agréable», Karine Boucherie (Compagnie Le Vent Contraire).

«Sentir la confiance apporte de la valeur à notre travail, on se sent soutenus et du coup on a envie d'être à la hauteur de l'estime que l'on nous a témoigné. Il est très confortable d'avoir à disposition un équipement que l'on retrouvera ensuite sur scène. Au fil des répétitions, nous prenons nos marques, nos habitudes et on devient bien plus créatifs que lorsque nous sommes des SDF de la répétition !», Laurent Moréno (metteur en scène)

«La résidence culturelle est un dispositif idéal pour les compagnies car non seulement nous répétons dans des salles de spectacles, mais nous savons également que nos créations seront jouées dans la commune qui nous accueille», Adriana Alosi (compagnie Piccola Velocita)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.