Bouton twitter Bouton facebook Bouton google +

Les cimetières

Illustration

La ville des Pennes-Mirabeau compte trois cimetières sur son territoire :

Le cimetière BELLEPEIRE
Chemin de Bellepeire

Le cimetière des CADENEAUX
2 entrées : Avenue du Capitaine de corvette Paul Brutus
et Vieille route des Cadeneaux

Le cimetière des PENNES
Chemin du cimetière, vieux village

Ces lieux publics sont ouverts toute l’année, on peut y accéder à pied librement aux horaires suivants :

  • De janvier à mai : 07h > 18h
  • De Juin à septembre : 07h > 13h
  • D'octobre à décembre : 07h > 18h

Toutefois, et à titre exceptionnel, une autorisation ponctuelle peut être accordée pour entrer avec un véhicule (personnes âgées, handicap). Pour cela il faut s'adresser au service Cimetière municipal (mairie).

La chambre funéraire (établissement privé)
6, allée de la Billone
Tél 0800 50 40 10 (appel gratuit)


Illustration

Le service Cimetière municipal

Le service Cimetière instruit les demandes des concessions nouvelles et le renouvellement des concessions à la date anniversaire de la date d'échéance et pendant les 2 années qui suivent l'expiration de la concession. Pour acquérir une concession funéraire, il faut être domicilié sur les Pennes-Mirabeau (fournir un justificatif de domicile).

Horaire d'accueil du service Cimetière : du lundi au vendredi de 08h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30
Hôtel de ville - 223 Avenue François Mitterrand, les Cadeneaux
Courrier : B.P. 28 - 13758 Les Pennes Mirabeau Cedex
Standard : 09 69 36 24 12

TYPE DE SÉPULTURES

  • Parcelles de terrain réservées aux tombes
  • Columbariums (urnes)
  • Le jardin du souvenir (dispersion des cendres)

 
TYPE DE CONCESSIONS

  • Le columbarium : concessions «dizenaires».
  • L'inhumation en terre commune est gratuite pour le défunt domicilié ou décédé dans la commune pendant cinq ans.
  • Pour les «quinzenaires», comme son nom l'indique, il s'agit d'un emplacement délivré par la Mairie à un particulier pour une durée renouvelables tous les quinze ans. Elle peut accueillir un ou deux défunts.
  • Pour les concessions avec caveaux, les périodicités sont trentenaires ou perpétuelles.

 
RENOUVELLEMENT
Les concessions sont renouvelables à l’expiration de chaque période de validité. Le concessionnaire ou ses ayants-droit auront la possibilité d’effectuer le renouvellement dans l’année d’échéance et jusqu’à deux ans après la date d’échéance. Passé ce délai, la concession peut être reprise par la commune.

 

TARIFS 2016 :

  • concession perpétuelle : 2100€
  • concession trentenaire :  700€
  • concession quinzenaire : 300€
  • concession dizenaire d'un emplacement au colombarium : 500€
  • dépositoire/jour : 1,50€

 

Illustration

Les colombariums

Le nombre des crémations augmente régulièrement en France (il est même devenu majoritaire par rapport aux inhumations), mais la loi interdit de conserver des cendres dans une propriété privée, donc chez soi. Cette décision est due à la volonté de donner un statut équivalent aux cendres et aux corps des défunts ; la législation n’autorisant pas de conserver un cercueil à domicile. L'urne peut donc être placée dans ou sur un caveau de famille ou dans un columbarium. Il en existe 3 au cimetière Bellepeire et 1 au cimetière des Cadeneaux. il s'agit de concessions «dizenaires» (renouvelables tous les dix ans) ; dans chaque emplacement, deux urnes peuvent être déposées.

Même chose pour la dispersion des cendres, impossible de l'effectuer dans son jardin. Le lieu doit être public afin que les personnes le désirant puissent se recueillir sur le terrain où les cendres ont été éparpillées. En effet, si pour une raison quelconque le domicile change de propriétaire, ce dernier n'est pas obligé d’accueillir les proches du défunt. Reste donc deux solutions : la première consiste à disperser les cendres dans un lieu du cimetière municipal spécialement prévu à cet effet : le «Jardin du souvenir» qui se trouve à Bellepeire. La seconde solution concerne les amateurs de grand air : il demeure en effet possible de disséminer les cendres en pleine nature, en mer, mais pas pour autant sur la voie publique. Quel que soit le choix du lieu, il faut le déclarer à l'état-civil de la mairie de naissance du défunt afin de permettre aux proches de savoir où aller se recueillir.


Déclarer un décès

Où s'adresser ?
A la Mairie du lieu du décès.

Dans quel délai ?
Dans les 24 heures, non compris les dimanches et les jours fériés

Qui déclare un décès ?
Le déclarant peut être un parent, un employé des Pompes Funèbres, un Officier de Police Judiciaire en cas de mort violente ou suspecte, mais également toute personne possédant les renseignements les plus exacts et complets possibles sur l'état-civil du défunt.

Documents à fournir :

  • Certificat médical de couleur bleu délivré par le médecin qui a constaté le décès
  • Livret de famille ou acte de naissance, ou pièces d'identité du défunt

Faire une demande en ligne d'acte de décès > https://mdel.mon.service-public.fr/acte-etat-civil.html

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.