Les Pennes-Mirabeau : une ville au pluriel

Monoxyde de carbone



Chaque année, en PACA, on déplore des centaines accidents dont plusieurs décès liés à l’intoxication au monoxyde de carbone et dont la cause principale sont le dysfonctionnement des appareils domestiques fonctionnant au gaz (chaudières, chauffe-eau). Des conseils permettent cependant d’éviter les risques.

Les signes de l’intoxication

  • L’intoxication est un risque insidieux car le monoxyde de carbone produit par la combustion incomplète des combustibles de chauffage est un gaz incolore et inodore.
  • L’intoxication aiguë provoque maux de tête, vertiges, nausées, voire la perte de conscience et le décès.
  • L’intoxication à faible dose, dite « chronique », est responsable de maux de tête, nausées et fatigue.

Comment éviter les risques ?

  • Les chaudières et chauffe-eau qui sont les principales sources d’intoxication, doivent être contrôlés annuellement par un professionnel qualifié afin de vérifier leur bon fonctionnement et écarter tout risque d’intoxication pour les occupants.

  • La mauvaise ou absence de ventilation des lieux est la seconde cause des intoxications au monoxyde de carbone. Veillez à assurer une bonne ventilation du logement pour faire entrer l’air nécessaire à la combustion et évacuer les gaz brûlés.

  • Faites ramoner mécaniquement chaque année les conduits d’évacuation des gaz brûlés ainsi que la cheminée.

  • Respectez scrupuleusement les consignes d’utilisation des appareils à combustion.

  • Ne jamais utiliser pour chauffer un logement des appareils non destinés à cet usage.

Les bons réflexes à avoir en cas d’intoxication

  • Aérer immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres.
  • Quitter les lieux.
  • Appeler les secours (112), les pompiers (18) ou le SAMU (15).
  • Attendre le passage d’un professionnel qualifié avant de revenir dans votre logement.

Consultez le dépliant de prévention de l'ARS

Pour toute information complémentaire :
Services communaux d’Hygiène et de Santé d’Aix-en-Provence : 04 42 91 93 37
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.