Les Pennes-Mirabeau : une ville au pluriel

Expression politique

 

Édito du maire

Un beau mois de septembre

La rentrée est là. Et elle s’annonce plutôt sereinement aux Pennes-Mirabeau ! D’abord grâce à toutes nos associations qui, comme chaque année, en donnent le coup d’envoi lors du Forum qui leur est consacré et que les Pennois apprécient tant. Des associations animées par des bénévoles à qui je voudrais ici rendre un véritable hommage. Grandes victimes de la crise sanitaire depuis début 2020, ces bénévoles ont su faire face pour continuer à partager et enseigner leurs passions. Leur résistance mais également leur résilience sont essentielles car, par leur nombre et la variété de leurs propositions, les associations contribuent jour après jour à l’animation et au développement du lien social dans notre commune. Et à ce sujet, je souscris volontiers aux propos de Vaclav Havel : «Le rassemblement des citoyens dans des organisations, mouvements, associations est une condition nécessaire au fonctionnement de toute société civilisée bien structurée». C’est pourquoi, comme nous le faisons depuis plus de 20 ans, mon équipe municipale et moi-même continuerons d’être à l’écoute des associations locales pour les accompagner le mieux possible dans la réussite de leurs projets à destination des Pennois.

Mais, cette rentrée 2022 est évidemment marquée par la création de l’Idéethèque, située à La Gavotte, qui va prendre sa pleine mesure en ce mois de septembre avec de multiples activités qui vont débuter et – je n’en doute pas un instant – vous enthousiasmer. Une Idéethèque qui connaît déjà un très grand succès : en quelques semaines, plus de 1 500 Pennois ont pris une carte d’abonnement à la bibliothèque et le salon de jeux vidéos – l’ID Geek – a aussi conquis ses fidèles. C’est de très bon augure et j’espère ardemment que vous serez nombreux à assister le samedi 10 septembre à l’inauguration officielle de ce bâtiment incomparable.

À propos d’inauguration, je compte sur vous également pour participer à celle de notre moulin, reportée en raison de la crise sanitaire, et qui aura lieu le samedi 17 septembre, durant un autre grand rendez-vous de ce mois de septembre, à savoir «Les Provençades». Un festival qui marquera, cette année encore, l’ouverture de notre saison culturelle. Tout un symbole, mais vous le savez, la mise en valeur de notre riche patrimoine provençal est au coeur de mes priorités et j’ai par conséquent été plus que satisfait du succès de la première édition en 2021. La deuxième, qui se déroulera du 16 au 18 septembre, promet beaucoup et je ne peux que vous conseiller d’y participer en profitant des spectacles et animations destinés à toutes les générations de Pennois. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons souhaité que l’accès à ce festival soit gratuit.

Alors, même si l’été s'apprête tirer sa révérence dans quelques jours, l’automne s’annonce très bien dans notre commune. Tout simplement parce qu’aux Pennes-Mirabeau, on sait être heureux en toutes saisons !

Michel Amiel
Maire des Pennes-Mirabeau


100% POUR LES PENNES-MIRABEAU

Quelques semaines seulement après son ouverture et avec déjà plus de 1 500 inscriptions enregistrées à la bibliothèque, sans compter le succès du salon de jeux vidéos, nous sommes heureux de constater que notre Idééthèque a déjà séduit de nombreux Pennois ! Oui, nous sommes très fiers de la concrétisation de ce magnifique projet, d’autant que cet équipement n’a pas d’équivalent en France.

Ce nouveau bâtiment municipal, nous l'avons voulu dans l'objectif de permettre au plus grand nombre de Pennois, petits comme grands, d'avoir accès à des activités culturelles et de loisirs en tout genre : lecture, jeux vidéos, danse, sculpture, peinture, formation, cuisine, musique... L'Idéethèque est donc un équipement intergénérationnel où chacun peut venir seul ou accompagné, dans l'idée d’effectuer une activité déterminée ou simplement pour flâner, lire un livre, se restaurer et surtout passer du bon temps ! Par ailleurs, la réalisation de ce bâtiment, pourtant contestée de longue date par notre opposition municipale, MM. Amaro et Fusone en tête, fait d'autant plus sens aujourd'hui qu'il permet, dans un contexte économique et financier particulièrement difficile pour la population, de préserver son pouvoir d'achat en lui donnant accès gratuitement, ou à des tarifs adaptés, à une multitude d'activités.

Enfin, la dernière raison, et non des moindres, pour laquelle la réalisation de l’Idéethèque nous tenait à cœur, est tout simplement de poursuivre la requalification du quartier de la Gavotte, déjà bien entamée avec la création du nouveau groupe scolaire Claudie Haigneré. Nous l'avons suffisamment dit et répété : jamais la Gavotte ne deviendra le XVIIe arrondissement de Marseille.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


ENSEMBLE POUR LES PENNES-MIRABEAU

L’été touche à sa fin. La saison aura été caniculaire, dure pour les organismes et la nature. En premier lieu, nous souhaitons apporter notre gratitude et nos remerciements aux services de secours qui ont eu beaucoup de travail durant ces 2 mois. Nos pompiers évidemment, mais également nos bénévoles du Comité Communal de Feux de Forêts qui ont surveillés mais malheureusement aussi ont dus lutter contre les incendies qui ont encore une fois touchés notre commune.

Nous savons que des étés comme celui que nous venons de vivre vont se reproduire. Il est plus qu’urgent (c’est même vital) de mettre tout en œuvre pour limiter la pression que nous mettons sur notre patrimoine écologique. Il n’y a pas de petits gestes, tout va être importants pour les années à venir. C’est pourquoi nous avons proposé une charte de protection de notre patrimoine vert. Laissons de la place à notre nature, laissons la colline respirer, offrons-nous de l’oxygène. Nous exhortons encore une fois la Mairie à rejeter les projets des promoteurs qui vont abattre encore des dizaines d’arbres. Le Maire a le devoir de protéger le patrimoine écologique, c’est même inscrit dans la constitution. C’est pour ça que le gouvernement Macron a été condamné pour inaction écologique. Il faut absolument arrêter de réaliser des projets urbains incohérents en termes d’accès et en abattant des arbres sans vergogne. Ce n’est plus un débat pour les générations futures, il en va de notre avenir et de celui de nos enfants. Monsieur Le Maire, agissons maintenant !

Vos élus : Joëlle REYNAUD FIORILE, Cathia DELAVEAU,
Solange GORLIER LACROIX, Jean-Claude CABRAS,
Michel SCAMARONI et Romain AMARO
ensembleplpm.fr - 06 12 99 98 18


PRÉSERVER LES PENNES-MIRABEAU

Nous espérons que vos vacances ont été bonnes, malgré les incendies qui ont aussi touché notre commune, 35 hectares partis en fumée. Quels regrets que la base natale des Canadairs à Marignane ait été supprimée. Nous y étions opposés. Par contre, MM Amiel et Amaro ont, EUX, soutenu des politiques qui ne voulaient plus des canadairs à Marignane ! La Majorité municipale tente de présenter de nouveaux projets (Moulin, Requalification de la Gavotte, Idéethèque...), qui en réalité, datent du mandat précédent, voire de plus d’une demi-décennie. Ces infrastructures ne sont pas toutes achevées : lourds et coûteux retards accumulés, notamment le permis de construire en zone inondable, ou l’insuffisance de protection/incendies. N’oublions pas que ces lieux doivent accueillir des enfants !

Seul le stade Jean Roure est terminé. Explication simple : notre Maire a soutenu Macron pour la Présidentielle, et par ailleurs le Président de la principale Association utilisant le stade était sur la liste Macron aux Elections municipales. Arrangement entre Macronistes ?

Mais on nous dira que l’essentiel c’est le sport ! Malgré ces projets en cours (dont le coût a bien augmenté au fil des ans), le budget de la commune faisait apparaître un solde positif de 17 millions€ fin 2021. 13,5 millions€ n’ont pas été utilisés. Cependant, la majorité municipale a décidé d’emprunter 3,5 millions€. Ainsi, les Pennois paient les intérêts de cet emprunt dont le montant dort sur un compte bancaire. Plus grave, cette «cagnotte» (dixit l’adjoint aux finances) fond comme neige au soleil, avec l’inflation galopante actuelle.

Notre Maire, en «bon père de famille», a choisi d’investir dans l’achat d’un commerce et d’un appartement (37 AV Victor Hugo) pour 265 000€. Or, l’année précédente, l’ensemble de l’immeuble comprenant 2 commerces et 2 appartements avait été vendu 260 000€ !

Il serait surprenant que notre Maire se soit fait gruger. On peut se poser la question d’éventuels liens avec le propriétaire/vendeur.

Contact : Maximilien Fusone au 06 03 45 45 78
et par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


NOUS PENNOIS, ÉCOLOGISTES, CITOYENS, SOLIDAIRES

Incendie aux Penne Mirabeau : un grand merci à nos pompiers et à notre Réserve Communale de Sécurité Civile

Le 31 juillet 2022 un incendie a encore frappé notre cité. C’est environ 35 hectares qui sont partis en fumée au vallon de la gazelle près de plan de Campagne. Grace à la prompte intervention de toutes les forces de lutte contre les incendies, ce feu à été rapidement fixé. A ce titre il faut remercier les 400 pompiers qui ont lutté, aidés par la Réserve Communale de Sécurité Civile des Pennes Mirabeau. Elle a été un renfort très opérant durant cette journée qui nous a rappelé à tous le grand incendie d’août 2016. Réserve Communale, à laquelle il faut rendre un grand hommage, tant ses interventions sur le terrain sont utiles. Constituée uniquement de bénévoles qui œuvrent tout au long de l’année pour la sécurité des habitants, elle surveille nos massifs, appuie les pompiers dans leurs interventions, informe et conseille les Pennois sur toutes les obligations légales de débroussaillement, intervient dans les écoles pour sensibiliser les écoliers aux risques d’incendie et autres problèmes de sécurité civile. Les bénévoles sont aussi présents dans toutes les grandes manifestations Pennoises. Un travail qui ne se remarque peut-être pas suffisamment au niveau de la population , mais qui est d’une grande utilité, et d’une grande efficacité sur le terrain. Un très grand remerciement à tous ces bénévoles qui donnent de leur temps, qui donnent de leur cœur afin que nous Pennois, nous puissions vivre en sécurité. Ils sont en quelque sorte les anges gardiens de notre cité !! Alors... accordons leur tout le respect qu’ils méritent et encore un grand merci pour toutes leurs actions !!

Rosy INAUDI
pour «Nous Pennois, écologistes, citoyens, solidaires»
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Imprimer