Les Pennes-Mirabeau : une ville au pluriel

Opération façades

Illustration

La Ville se lance dans une opération de rénovation des façades du village pennois avec deux objectifs : valoriser le patrimoine bâti du centre ancien, et améliorer le cadre de vie de ses habitants.

L'opération façade : qu'est-ce que c'est ?

Les propriétaires du village des Pennes vont pouvoir rénover la façade de leur maison en s’appuyant sur un système d’aide financière auquel participe le conseil départemental des Bouches-du-Rhône (CD 13) à travers son dispositif Aide à l’embellissement des façades et paysages de Provence.

Comme le détaille le règlement de l'opération : «les travaux éligibles à la subvention Opération façades comprennent tous les ouvrages et études qui concourent à l'embellissement et à l'amélioration de l'ensemble de la façade. Ceux-ci doivent être étudiés et réalisés selon les recommandations architecturales et techniques définies».
Ces travaux subventionnables comprennent la remise en état de la façade mais peuvent concerner aussi les accessoires apparents de cette façade.

Quelle est le périmètre concerné ? Pour quels bâtiments ?

L'opération façades concerne les immeubles d'un périmètre précis du village des Pennes ˗ comprenant lui-même une zone prioritaire ˗, dont vous pouvez consulter le plan ici ou au service de l'Aménagement du territoire (22 rue Saint-Dominique, Les Cadeneaux).
Les immeubles qui pourront bénéficier de ce traitement devront être âgés de plus de 20 ans, certains sont d'emblée exclus du dispositif, comme les édifices à usage par le service public, certaines entreprises, les institutions religieuses, etc.

Y a-t-il des contraintes à respecter ?

L’opération doit porter sur l’ensemble de la façade, du rez-de-chaussée jusqu’à la toiture, incluant les ouvrages de second œuvre. La structure entière du bâtiment doit donc étudiée donnant lieu à un diagnostic à faire établir par Olivier Mollet, l’architecte CAUE (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement) qui intervient sur la commune.

Les caractéristiques propres de l’immeuble (époque, matériaux et revêtements d’origine…) seront prises en compte dans son environnement immédiat afin de restaurer le bâtiment tout en conservant son identité d'origine. Les travaux nécessaires afférant au bâti et à sa conservation (toiture, sol, reprises structurelles…) doivent avoir été menés au préalable avant de pouvoir entreprendre les travaux de rénovation de façade.

Quels travaux préalables ?

Les travaux préalables peuvent impliquer la rénovation du rez-de chaussé, le changement des menuiseries et ferronneries, une intervention sur la zinguerie, une reprise des défauts d’étanchéité, etc., afin de redonner au bâtiment son apparat d’autrefois.
Les éléments de modénatures et de décors, les couronnements, devront à ce titre être conservés et restaurés.

Traitement de façade

Le traitement de la façade sera appliqué en adéquation avec sa facture d’origine, selon qu'elle a été réalisée en pierre de taille, en moellons apparents, avec parement inadéquat.
En dernier lieu, il sera possible de choisir la teinte de l'enduit de finition ainsi que, le cas échéant, celle des menuiseries et ferronneries (consultez la palette des couleurs disponibles) pour créer un ensemble harmonieux.

 

La subvention

Chaque demandeur peut bénéficier d'une subvention allant jusqu'à 70% du montant TTC du prix des travaux subventionnables, avec le versement d'une avance de 30% de ce montant en début d'opération. Cette subvention, pouvant être cumulée avec tout autre aide de droit commun, ouvre le droit à une réduction d'impôts.

Des majorations peuvent en outre être perçues : plus 500 euros dans le cas d'un rénovation mitoyenne de deux façades accolées, plus 400 euros pour compenser la pose d'un échafaudage rendu nécessaire par la proximité du front rocheux.

 

Renseignements : Service de l'Aménagement du territoire
22 rue Saint-Dominique, Les Cadeneaux
Tél. : 04 91 67 17 00, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Imprimer